AUDIN 8 avenue de la malle ZI des Coïdes 51370 ST-Brice Courcelles
v Notre partenaire   
Boutique en ligne | Contactez nous | Déstockage | Nouveautés | Offres spéciales | Espace de téléchargement
MITSUBISHI ELECTRIC
18-11-2017  /  16:49
» Accueil » Systèmes » Mitsubishi electric » Reseaux » CC-Link
CC-Link - Réseau pour le pilotage d'entrées/sorties avec intelligence distribuée




CC-Link
Le nouveau réseau de communication multi produits Mitsubishi : CC Link (solution non propriétaire)

Une nouvelle révolution vient de se produire au sein de la grande famille des produits d’automation de Mitsubishi Electric. En effet, nous allons pouvoir disposer d’un outil de communication performant et économique pour relier la plupart des constituants d’automation.



Ce nouveau concept s’appelle CC Link, comme Control Command Link.

Que pouvez vous relier à CC Link ?
Vous pouvez relier vos capteurs et actionneurs sur la partie terrain, ensuite, vous pourrez lier vos automates au niveau cellule et enfin vous pouvez même atteindre le niveau gestion avec une carte pour PC au format ISA.
CC Link gère la communication transparente d’entrées/sorties, de données, de messages et permet enfin la programmation des automates série A et Q.

Sur le même câble, vous pourrez faire communiquer, grâce à CC Link,
  1. des automates série A/Q en tant que maître/esclave
  2. des automates série FX0N/FX2N en tant qu’esclave
  3. des entrées/sorties déportées TOR ou analogiques
  4. des entrées de comptage
  5. des cartes d’axes
  6. des variateurs de fréquence
  7. des servos moteurs
  8. des robots
  9. des pupitres opérateurs
  10. des PC grâce à une carte ISA ou un convertisseur CC Link / RS 422
Quelles sont les informations que l’on peut faire transiter ?
Il existe deux classes d’informations, la première est cyclique, le rafraîchissement est automatique et permanent. La deuxième classe est acyclique, ponctuellement une station peut lire ou écrire des informations dans une autre station. Notez que tous les types de stations ne peuvent pas utiliser ces requêtes acycliques.
En cyclique, on échange des images d’entrées et sorties TOR et des mots de seize bits en lecture ou en écriture.
A titre d’information, un réseau avec une quarantaine de stations types boîtiers d’entrées/sorties TOR, analogiques et quelques automates FX2N ou AnSH amène un temps de cycle de 7 ms.
En acyclique, les stations types automates séries A/Q, des pupitres opérateurs type AGOT et MAC E (juillet 2000), les cartes ISA pour PC et le logiciel de programmation type GPPWin (connecté sur CC Link par grâce à une interface de conversion) peuvent lire et écrire des informations dans tout type de station connectée à CC Link. Par exemple on pourrait imaginer qu’un automate MELSEC A1SH aille lire les compteurs et temporisations d’un automate MELSEC A2SH par l’intermédiaire de CC Link.
Les requêtes acycliques sont traitées en tâche de fond des requêtes cycliques.

Combien d’informations peut-on véhiculer ?
Grâce à CC Link, il est possible de véhiculer jusqu’à 2048 points d’entrées/sorties TOR et 512 mots. Toutes ces informations cycliques peuvent être réparties sur 64 stations au maximum.
De manière acyclique, on peut véhiculer des messages de 64 mots maximum. Plusieurs trames peuvent être expédiées simultanément, néanmoins, une seule trame peut être traitée par cycle de communication CC Link.

Quelle est la topologie de ce système ?
Il s’agit d’une architecture bus, le média utilisé est du type: paires torsadées, l’utilisation de fibres optiques sera bientôt possible grâce à des convertisseurs paires torsadées vers fibres optiques. Le bus peut avoir une longueur allant jusqu’à 1200m, la vitesse de transmission peut aller de 156 KBauds (pour une distance max de 1200m) à 10 MBauds pour une distance inférieure ou égale à 100m. Notez qu’entre chaque station doit se trouver une longueur de câble de 1 m au moins.

De quel degré de disponibilité dispose t’on ?
Ce réseau est un réseau à haute disponibilité, en effet, outre le fait que l’on peut connecter/déconnecter des stations en ligne, que l’on peut réserver de futures stations et les connecter ensuite sans arrêter le système on dispose aussi de la notion de maître redondant.
En effet, on peut configurer un maître actif qui gérera le réseau et des maîtres en attente. En cas de défaillance du maître actif, le maître en attente reprendra le flambeau et le réseau continuera de fonctionner. Cette caractéristique s’apparente tout à fait de la redondance.
Enfin, CC link dispose d’outils de mise au point et diagnostics forts qui permettent de connaître l’état du réseau en permanence. Par exemple, il est possible de connaître le temps de cycle, des informations sur l’état de chaque station, des éventuelles défections au niveau du média.

Une configuration typique


Les spécifications techniques de CC Link:
 

Données

Spécifications

Possibilités

  
  
  

Nombres de points véhiculés par le réseau

2048 E et 2048 S TOR par système

256 mots en émission depuis le maître et 256 mots en réception vers le maître

Nombres de points par station (un équipement peut comporter plusieurs stations)

32 entrées TOR et 32 sorties TOR

4 registres par sens de communication

Nombre maximum de stations occupées par un équipement

De 1 à 4 stations (dans ce cas là, 128 E et 128 S TOR et 16 mots par sens)

Fonctions acycliques

150 octets échangés par trame du maître vers un équipement et 34 octets d’un équipement vers le maître

Performances

Temps de transport

3.9 ms pour 64 stations (toutes du type E/S TOR)

5.0 ms pour 42 stations (toutes du types E/S analogiques, thermocouple, Pt100, comptage, carte d’axe)

6.7 ms pour 26 stations (toutes du type pupitre opérateurs, PC, automate AnSH/QnAS/A/Q)

Spécification sur la communication

  
  
  
  
  
  

Vitesse de transfert

10 Mbauds, 5 Mbauds, 2,5 Mbauds, 625 Kbauds et 156 Kbauds selon la distance

Méthode de communication

Interrogation successive

Méthode de synchronisation

Synchronisation par encapsulage

Méthode d’encodage

Codage type NRZI

Chemin de transmission

BUS sous RS 485

Format de transmission

Format HDLC

Nombre d’équipements connectables

(1 x a) + (2 x b)+ (3 x c) + (4 x d) <= 64

Avec a le nombre d’équipements utilisant une seule station, b deux stations, c trois stations et d quatre stations.

16 x A + 54 x B + 88 x C <= 2304

Avec A le nombre de stations type entrées/sorties TOR seules

B le nombre de stations types entrées/sorties type analogique, entrées de comptages, cartes d’axes, FX0N/FX2N

C le nombre d’automates AnSH/QnAS/A/Q, PC

 

| FAQ | Informations légales | Contactez nous | Conditions générales |
| © 2000-2015 | AUDIN - 8 avenue de la malle 51370 St Brice Courcelles Tél: +33(0)3 26 04 20 21 Fax: +33(0)3 26 04 28 20 Email: info@audin.fr